Ricochets d’un lac à l’autre en Europe

Le mot du président

La vie au bord des lacs traversés par des frontières nationales.
Nous parlons beaucoup d’Europe. Nous la connaissons mal.
La SAMEG propose de consacrer une série de visites, de voyages et d’exposés aux nombreux lacs européens traversés par une frontière nationale comme le Léman et les lacs tessinois, parfois même par deux comme le lac de Constance pour ne parler que de la Suisse. Certains lacs sont partagés entre l’Allemagne et la Pologne, la Lituanie et la Russie ou entre l’Albanie, la Macédoine et la Grèce pour ne citer que les principaux.
Nous vous proposons de visiter chaque fois qu’il sera possible l’une et l’autre rive en nous concentrant sur quatre thèmes : la construction navale, les sociétés de sauvetage, la pêche et la cuisine des poissons. Cela signifie prendre contact avec quatre métiers des lacs européens : les charpentiers de marine, les sauveteurs, les pêcheurs et les cuisiniers. Chacun a ses traditions et ses savoir faire, parfois en voie de disparition. Ils ont le même objectif : circuler d’une rive à l’autre, pêcher les mêmes poissons et les cuisiner ou les conserver.
Parmi nos membres beaucoup connaissent bien l’un ou l’autre de ces rivages et pourraient offrir en partage leurs expériences et leurs connaissances avant et pendant les divers voyages. La conservatrice Europe du MEG, Federica Tamarozzi, collaborera volontiers avec nous.
Il sera passionnant de consacrer une partie de nos loisirs pendant deux ou trois ans à une même thématique.
Très prochainement nous allons organiser une visite du Musée du Léman où vous pourrez apprécier les recherches en cours. Un nouveau programme et un nouveau bâtiment sont à l’étude. Cela ne vous rappelle rien ?

Jean-Pierre Gontard

Genève, le 15 septembre 2016